Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Être femme et en situation de handicap, regard décalé sur une pratique.

Au cours de l’année 2017, le chorégraphe Dominique Jégou a conduit un groupe de femmes et d’hommes dans un spectacle de danse pour l’association Danse a tous les étages.

Cette exposition retrace ce travail, à travers une vingtaine de photographies des répétitions. Voulant démontrer qu’au delà de nos représentations, de nos clichés, ces femmes sont nos égales et que au delà de nos premiers regards elles sont en tout point nos semblables, elles sont avant tout des citoyennes et des femmes pleines de talents.

Cette année la semaine d’information en santé mentale a pour thème à la discrimination et Atypick a fait le choix d’y associer la question des droits de la femme (comme sur d’autres années, toxicomanie et grossesse par exemple). Associer ce regard décalé de la condition des femmes dans une histoire de réussite et d’art. notre travail photographique autour de la féminité et de l’égalité a bien comme objectif de transmettre l’égalité et de « gommer la différence ».

Ce projet retranscrit le travail de ces femmes à travers un ensemble de «portraits pointilliste». le choix a été de présenter aussi bien les personnes «accompagnées» que les accompagnatrices, traitant de façon identiques les personnes à travers la pratique de la danse. , Femmes et citoyennes.

L’association Atypick a pour vocation l’inclusion citoyenne par le numérique par et pour des personnes atteintes dans leur santé mentale. Ce collectif déploie ses compétences au service de tous par la production d’outils informatiques dont des oeuvres de relevant de projets artistiques.

Erwan Halgand se voit comme un dilettante. Photographe depuis deux ans et plusieurs années de peinture, il a expérimenté ici la photographie, la prise de vue et l’arrêt sur image d’une personne en mouvement, la grâce des corps et leur liberté.

Emmanuel Duday photographe depuis 1995, la prise de vue lui permet de créer des rapports humains et des rencontres dans une interaction entre lui et son sujet. Sur ce travail il a capté le temps, le mouvement et l’expression des corps dans leur liberté. 

Exposition du 5 au 27 mars 2020 

vernissage le jeudi 5 mars à 18h30