Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Photographies de Jean-Michel Delage

En reportage en Palestine, j’ai aussi beaucoup arpenté les rues de Ramallah. Et c’est au Iphone que j’ai voulu photographier ce lieu. Le quotidien ordinaire d’une ville en mouvement.

De Jérusalem-Est, Porte de Damas, j’emprunte l’un de ces minibus jaunes qui font la navette vers le check-point de Qalandya, le plus important point de passage du mur de séparation vers la Cisjordanie. Parfois, il faut descendre et traverser cette forteresse inhumaine. Béton, grillages, portiques. Qalandya est  Orwellien : Le lieu est protégé par des caméras et les ordres sont lancés à travers une sono.

Ramallah… Drôle d’endroit… et pourtant si attachant. La ville est composée de plusieurs collines. Ça monte, ça descend… et des nouveaux quartiers se construisent de partout. Des immeubles de pierres blanches. La Place des lions, en plein centre de Ramallah est le point de repère idéal. Ce qui frappe, c’est ce mélange de modernité et de tradition. Ramallah n’est pas tout à fait la Palestine. La Capitale administrative de la Cisjordanie (siège de l’Autorité Palestienne) regorge de boutiques, de restaurants. Et puis il y a aussi la frustration. Vie chère, impossibilité de sortir du territoire… même pour se rendre à Jérusalem, située à 16 kilomètres…

Ces photographies sont le reflet d’un quotidien ordinaire. Derrière des murs… Et l’impossibilité pour les palestiniens de sortir du territoire… même pour se rendre à Jérusalem, située à 16 kilomètres…

Texte et photos Jean-Michel DELAGE

www.jeanmicheldelage

Jean-Michel DELAGE : Né en 1963. Photographe depuis une vingtaine d’années, il se définissait jusqu’à présent comme photojournaliste. Particulièrement intéressé par des sujets de société tels que la santé, l’immigration… Ses sujets l’ont emmené en Asie, en Europe, en Palestine… mais aussi en France ! Il prends peu à peu ses distances avec la presse pour pratiquer un autre genre de photographie. Retour à l’argentique, au polaroid ou au telephone portable. Pour des travaux plus intimes. Comme cette nouvelle série sur ses racines. Il est l’auteur de trois livres. Plusieurs sont en préparation, dont un sur Ramallah (sujet présenté).